L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

La spirale populiste

De la haine des médias au candidat-journaliste abhorrant ses confrères, tel est le dangereux paradoxe français.

STD_507_10_dossier L’année 2022 sera celle de la « renaissance du journalisme français. » Parole décalée pour un candidat à la présidentielle, qui complète ainsi sa pensée : « Élu président, je vous délivrerai, vous découvrirez la joie de ne plus vous soumettre ». Le propos s’accompagne d’un sourire entendu à l’assistance, composée de représentants de la profession, auxquels Éric Zemmour présente ce jour-là ses « vœux ». Quelques mois plus tôt, l’ancien chroniqueur du Figaro avait, pour « rire », pointé un fusil d’assaut sur des journalistes qui couvraient sa visite du salon Milipol. Autant d’événements qui n’ont suscité qu’un trouble relatif et passager, malgré la violence des mots et des gestes. Comment en est-on arrivé là ? S’il est devenu un mot-valise, le terme de populisme définit néanmoins fidèlement la dérive d’une partie de l’opinion de plus en plus acquise à l’idée d’un4555

L’Hémicycle vous recommande

istockphoto-1423172957-1024x1024

Législatives : la campagne est lancée

François Hollande en meeting à Isle (87) le 6 juin 2024

François Hollande s’inscrit dans le sprint final de la campagne

std_720x405_515-HS_11

Emmanuel Métais : « Des élites capables de sentir le monde et de s’y projeter »

515_Mockup_det-1 Je m’abonne