L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Un parlement, pour quoi faire ?

Malgré de nombreuses réformes, l’image de l’Assemblée nationale s’est dégradée ces dernières années. C’est l’élaboration de la loi qui est aujourd’hui contestée. Dix pistes de réflexion pour lui redonner du souffle avant les législatives.

STD_507_30_mecanique « Assemblée de Playmobil », députés « godillots » et « déconnectés du peuple », « inflation législative »… Les critiques envers l’Assemblée nationale et son impuissance sont aussi anciennes que la Ve République et l’antiparlementarisme est vieux comme le monde. Il n’en reste pas moins que l’image du Palais-Bourbon s’est fortement dégradée ces dernières décennies[1]. En 1985, 80 % des personnes interrogées trouvaient l’Assemblée utile ; elles ne sont plus que 59 % à le penser aujourd’hui. Ce constat inquiète le député LR Philippe Gosselin : « Il y a une démonétisation du rôle du député, alors que celui de maire est valorisé. Bien sûr, la crise de la représentation n’est pas nouvelle, mais elle est profonde ». Depuis 2010, les lois sur la moralisation de la vie publique ont pourtant été nombreuses – interdiction du cumul des mandats, suppression de l’indemnité4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_515_21

Le coup d’éclat permanent

std_720x405_515_27

Jean-Baptiste Djebbari vole de ses propres ailes

corbeille

Pourquoi les primeurs revendiquent le statut d’artisan

515_Mockup_det-1 Je m’abonne