L'Hémicycle L'Hémicycle

Culture

La trahison au Carré

Jean-Christophe Notin raconte la vie effarante de cette ex-espionne française, passée sans états d’âme au service de l’Abwehr allemand pendant la Seconde Guerre mondiale.

STD_507_41_livres Les guerres constituent, bien logiquement, le creuset de l'héroïsme le plus émouvant ou le plus grandiose… et de la trahison la plus vile. Jean-Christophe Notin, dans plusieurs ouvrages notables (saluons, parmi d'autres, Ils étaient 1038, Éditions Tallandier), a rendu un hommage plus que jamais nécessaire au premier. Il poursuit d'ailleurs cette action salubre sur les réseaux sociaux, notamment avec ses Paroles de combattants de la Libération. Mais aujourd'hui, l’auteur s'attaque, non sans un apparent paradoxe, à la deuxième catégorie, celle des traîtres, et des plus écœurants.  Avec Mathilde Carré, alias la Chatte, on est servi en la matière. Presque jusqu'à la nausée avec une description détaillée des versions, contre-versions et autres élucubrations de cette spécialiste du mensonge et, hélas, de la délation. Arrêtée en novembre 1941, elle4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_508_26

Marc Dugain : « Je suis du côté des contre-pouvoirs »

STD_507_35_culture

Le cinéma français soigne sa droite

STD_506_livres_gauchet

Un clivage français

MicrosoftTeams-image (2) Je m’abonne