L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Qui pour présider la prestigieuse commission des Finances ?

Depuis le second tour des législatives, et la Nupes et le RN revendiquent ce poste qui revient, depuis 2007, à l’opposition. La réponse est dans le règlement de l’Assemblée. 

FRANCE-POLITICS-GOVERNMENT-PARLIAMENT-LABOUR Les législatives à peine terminées, les groupes d’opposition s’opposent déjà sur le poste clé de la présidence de la commission des Finances. Un poste qui, depuis 2007 (officiellement dans le règlement en 2009), revient à l’opposition. Marine le Pen l’a déjà revendiqué pour le Rassemblement national (RN) en tant que premier groupe d’opposition, mais La France insoumise (LFI) la souhaite également… Qu’en est-il vraiment ?  Sur France Info, Marc Fesneau, ancien ministre des relations avec le Parlement, aujourd’hui à l’Agriculture, a déclaré : « La Constitution s’impose à nous, […] la présidence de la commission des Finances à l’Assemblée nationale revient au groupe le plus important de l’opposition ». Marc Fesneau se trompe : la Constitution ne dit rien sur le sujet. Cela relève du règlement de l’Assemblée, lequel ne4555

L’Hémicycle vous recommande

National Assembly

Majorité : les députés pas encore rentrés et déjà déboussolés

std_720x405_508_9

François Sauvadet : « Faire de la politique, c’est changer la vie des gens »

std_720x405_508_28

Le réveil du Grand Orient de France

MicrosoftTeams-image (2) Je m’abonne