L'Hémicycle L'Hémicycle

Assises de la parité

Les femmes, guides et modèles

Depuis le 1er mars 2022, la loi Rixain impose de nouveaux quotas dans les instances dirigeantes des entreprises de plus de 1000 salariés. Au-delà du cadre législatif, il s’agit de valoriser le parcours des femmes qui peuvent inspirer les plus jeunes. Il en sera question lors des Assises de la parité, le 28 juin. 

std_720x405_508_25 Longtemps, quand elle parlait en public, un homme finissait toujours par lui couper la parole, reprendre l’idée qu’elle développait et s’attirer les félicitations de l’assistance. « L’avantage du titre de PDG, c’est que je n’ai plus besoin d’imposer mon avis ; personne ne m’interrompt quand je parle, ça libère un peu… », raconte, avec humour, Marie-Christine Saragosse, présidente de France Médias Monde (RFI, France 24, MCD). Élève à l’ENA au mitan des années 1980, elle se sent un peu seule : les filles sont rares parmi les élèves, et les femmes encore plus, au sein du corps enseignant. Et puis, un jour, dans un séminaire sur l’audiovisuel public, débarque Michèle Cotta. La journaliste politique avait été nommée à la tête de Radio France puis présidente de la Haute Autorité4555

L’Hémicycle vous recommande

MicrosoftTeams-image (43)

Olivier Campenon : « Il faut accompagner la parité, y compris par la loi »

MicrosoftTeams-image (42)

Jennifer Mercadal-Wendling : « Pour accélérer la parité, il faut que toutes les forces convergent »

MicrosoftTeams-image (39)

Pascale Montrocher : « Il y a urgence à attirer davantage de femmes dans le numérique. »

MicrosoftTeams-image (2) Je m’abonne