L'Hémicycle L'Hémicycle

Assises de la parité

Politique

Le long chemin vers la parité en politique

Malgré la présence de femmes à Matignon et à la présidence de l’Assemblée, ces dernières restent sous-représentées en politique. Il en a été question aux Assises de la parité 2022, le 28 juin.

 

French mayor woman with a scarf flag in city hall during official celebration in france town « Qu’il est long et sinueux, le chemin de l’égalité entre les hommes et les femmes. »  En devenant, mardi 28 juin, la première femme à présider l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet a convoqué, dans son discours, la mémoire de Jeanne Deroin, une féministe du XIXᵉ siècle qui avait brigué le poste avant de renoncer « sous le poids des moqueries ». Elle a aussi cité le nom de Catherine Tasca, qui fut, en 1997, la première femme à présider la commission des Lois de l’Assemblée. Ses mots ont résonné bien au-delà de l’hémicycle. Coïncidence du calendrier, à quelques encablures du Palais-Bourbon, près de la place des Victoires, se déroulait les Assises de la parité 2022. On y a entendu le même discours. Même si les choses évoluent, grâce aux diverses lois sur la4555

L’Hémicycle vous recommande

MicrosoftTeams-image (43)

Olivier Campenon : « Il faut accompagner la parité, y compris par la loi »

MicrosoftTeams-image (42)

Jennifer Mercadal-Wendling : « Pour accélérer la parité, il faut que toutes les forces convergent »

MicrosoftTeams-image (39)

Pascale Montrocher : « Il y a urgence à attirer davantage de femmes dans le numérique. »

MicrosoftTeams-image (2) Je m’abonne