L'Hémicycle L'Hémicycle

Assises de la parité

Économie

Pascale Montrocher : « Il y a urgence à attirer davantage de femmes dans le numérique. »

L’absence de mixité est au cœur du problème d’attractivité de ce secteur d’avenir, affirme la vice-présidente de Dassault Systèmes. Ce cercle vicieux peut être rompu grâce aux rôles-modèles et à l’éducation.

MicrosoftTeams-image (39) Commençons par votre parcours : avez-vous rencontré des difficultés en tant que femme dans votre secteur professionnel, où les hommes sont sur-représentés ? Pascale Montrocher Diplômée d’une école d’ingénieur – Télécom Paris –, j’ai toujours évolué dans le secteur de la tech.  De mémoire, nous étions 17 filles pour 82 étudiants. J'ai démarré dans le monde des fournisseurs de l'avant-vente, puis je suis devenue directrice du système d'information (DSI) de l’Institut national de l'audiovisuel, où j’ai mené le chantier de transformation liée à la numérisation des fonds d'archives. Après avoir intégrée Renault, j'ai rejoint Dassault Aviation comme DSI, et, enfin, Dassault Systèmes, en 2017. Être une femme dans ce domaine ne m'a jamais posé de problème. C’est sans doute lié aussi à mon caractère. Dans vos fonctions,4555

L’Hémicycle vous recommande

standard_femme2

Caroline de Gantès : « Sans ambition, il n’y a pas de progrès »

MicrosoftTeams-image (43)

Olivier Campenon : « Il faut accompagner la parité, y compris par la loi »

MicrosoftTeams-image (42)

Jennifer Mercadal-Wendling : « Pour accélérer la parité, il faut que toutes les forces convergent »

MicrosoftTeams-image (12) Je m’abonne