L'Hémicycle L'Hémicycle

Assises de la parité

Société

Olivier Campenon : « Il faut accompagner la parité, y compris par la loi »

Le CEO de Lefebvre Sarrut, premier éditeur juridique et fiscal français, expose sa vision de l’égalité femmes-hommes. Une « révolution » lente qui nécessite de changer l’ADN de la société.

MicrosoftTeams-image (43) Quel est votre regard sur les questions de parité ? Olivier Campenon C’est un sujet qui me touche depuis longtemps. Dans les années 1990, j’ai travaillé dans une entreprise américaine de télécommunications et d’informatique. Les Américains ont la volonté permanente d’être à parité. Je me suis donc attaché à cette problématique et j’ai eu la chance d’être appelé par le Professional Women Network pour faire partie de leur « advisory board » ; l’idée est que les femmes comprennent mieux comment les hommes fonctionnent. Quand j’ai ajouté cette expérience à mon profil LinkedIn, ça a fait rire. Le machisme dans la société française n’a pas disparu. Il faut en être conscient et ne pas le négliger. J’ai ensuite rejoint le groupe Lefebvre Sarrut, à forte majorité féminine – 65% de4555

L’Hémicycle vous recommande

1143_CRF_7640

La parité progresse, mais le sexisme demeure

std_720x405_512_ HS6

Lucille Desjonquères : «Une évangélisation reste à faire»

std_720x405_512_ HS5

La longue marche vers la parité

514_det Je m’abonne