L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Frédéric Passy, le pionnier oublié du multilatéralisme

Premier prix Nobel de la paix, cet économiste et homme politique français, en présidant en 1889 à la création de l’Union interparlementaire, a initié le principe de l’arbitrage international. Le plus beau fait d’armes d’un philanthrope qui collectionna les combats d’avant-garde.

std_720x405_510_36 Obtenir le prix Nobel n’est pas une garantie d’immortalité. Premier lauréat du Nobel de littérature, en 1901, Sully Prudhomme en savait quelque chose, lui dont la poésie n’a mis que quelques années à passer de mode. Mais, au sein de la promotion inaugurale des nobélisés, son compatriote Frédéric Passy a plongé dans un oubli plus abyssal, encore : outre qu’il a dû partager le premier prix Nobel de la paix avec le Suisse Henry Dunant, fondateur de la Croix-Rouge, la mémoire de ce militant pacifiste a été enterrée vivante dans la boue des tranchées de la Grande Guerre. L’œuvre pionnière de Passy, grand promoteur du multilatéralisme, n’en mérite pas moins d’être exhumée, surtout à l’heure où ce principe est gravement malmené. Ce à quoi contribue notamment4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_514_10

David Djaïz : « La nation est notre bien commun » 

std_720x405_514_9

La nation « à la française », un héritage en péril 

MicrosoftTeams-image (56)

Olivier Marleix, invité du Club Hémicycle, le replay

514_det Je m’abonne