L'Hémicycle L'Hémicycle

Tribune

Élections législatives au Kazakhstan, un pas de plus vers la démocratie ?

Ak Orda Presidential Palace building with two Golden Towers seen from The Nurjol Boulevard. Quelques 12 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes, dimanche 19 mars, au Kazakhstan pour désigner les membres du Majilis (chambre basse du Parlement) ainsi que ceux des assemblées locales (les Maslikhat). Ces élections législatives anticipées s’effectuent dans la continuité des réformes politiques et sociales introduites par le président du Kazakhstan, Kassim-Jomart Tokaïev, durant l’année 2022. Cette année avait en effet connu des événements tragiques, en janvier 2022, caractérisés par une large protestation contre le coût de la vie, mais dont les manifestations avaient ensuite été récupérées par des groupes politico-criminels souhaitant déstabiliser M. Tokaïev, président depuis 2019, ayant succédé à Nursultan Nazarbaïev (premier président du Kazakhstan indépendant, depuis 1990). Cet épisode malheureux fut néanmoins l’occasion pour M. Tokaïev d’introduire des réformes visant à démocratiser le4555

L’Hémicycle vous recommande

cd8f8539-5a8a-40d8-ab43-fa6e0be7a0b5

Terre à terre

std_720x405_513_54

L’IA Educative au service des jeunes

std_720x405_511_31

Les illusions perdues de la tertiarisation

514_det Je m’abonne