L'Hémicycle L'Hémicycle

Culture

Stupéfiant Moyen-Orient, de Jean-Pierre Filiu

Jean-Pierre Filiu, professeur en histoire du Moyen-Orient à Sciences Po, revisite l’Orient compliqué à l’aune des stupéfiants. Mazarine Pingeot a lu son ouvrage pour L’Hémicycle.

std_720x405_511_41 UNE HISTOIRE POLITIQUE DES DROGUES En deux cents pages d’une écriture serrée qui tient du polar sur fond de géopolitique, Jean-Pierre Filiu, professeur en histoire du Moyen-Orient à Sciences Po, revisite l’Orient compliqué à l’aune des stupéfiants. Car les fronts de conflit ne recouvrent pas toujours la carte de la drogue. Le régime de Bachar el-Assad prétend combattre Daech ? Certes, mais il facilite la distribution du captagon – une amphétamine dérivée d'un médicament censé traiter la narcolepsie ou les troubles du déficit de l'attention – produit par ses ennemis, et partage un pactole qui n’a cessé d’augmenter durant la guerre (500 000 cachets saisis en 2011, contre 55 millions en 2014). Déjà, l’occupation du Liban et de la fertile plaine de la Bekaa depuis 1976 avait4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_513_26

Le chant du peuple

std_720x405_513_36

Le rap, miroir d’une société « déhiérarchisée »

std_720x405_513_37

Au cœur des décisions stratégiques

514_det Je m’abonne