L'Hémicycle L'Hémicycle

Colloques et tables rondes

Économie

Christophe Hug : « Il faut commencer par décarboner l’autoroute »

Selon le directeur général adjoint de VINCI Autoroutes en charge de la maîtrise d’ouvrage, les leviers les plus efficaces pour réduire les émissions sont la mobilité partagée et l’accueil des véhicules décarbonés.

std_720x405_513_ROUTE_12 Quels défis pose à l’autoroute la nécessité de décarboner le secteur des transports ?  Christophe Hug La route représente de loin le moyen de transport le plus utilisé (85 % des flux de personnes et de marchandises) et le plus émetteur de gaz à effet de serre (près de 30% des émissions nationales). Or, d’ici 2050, quels que soient les scénarios de report modal et de sobriété, elle va rester le moyen de transport majoritaire. L’autoroute, elle, ne représente qu’1% du réseau routier – environ 12 000 kilomètres sur 1,1 million de kilomètres de route – mais elle produit un quart de ses émissions. L’équation est donc assez simple pour respecter les objectifs de réduction des GES : il faut commencer par décarboner l'autoroute, véritable colonne vertébrale du4555

L’Hémicycle vous recommande

covervinci_360e264b-a5c1-4242-b280-6c4821c22075

Changement climatique : comment les territoires s’adaptent-ils ?

std_720x405_513_ROUTE_

Christophe Béchu : « Il faut une alliance des énergies »

std_720x405_513_ROUTE_9

Rail-route : comment dépasser l’éternelle opposition

514_det Je m’abonne