L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Un peu court, jeunes hommes

Catégorie politique rebelle, la jeunesse est traditionnellement synonyme de remise en cause de l’ordre établi. Mais les récentes et fulgurantes ascensions le démontrent : dans notre société du spectacle, elle peut ne constituer, derrière la façade, qu’une valeur d’appel. Et se révéler plus vieille encore que la génération qui l’a appelée au pouvoir.

std_720x405_515_28 La jeunesse incarne ordinairement la contestation et la radicalité. La Commune, Gavroche, Mai 68 lui ont offert ce visage. « Le jeune » remet en question l’ordre établi qu’incarne la génération précédente – celle qui détient le pouvoir. Autrement dit, la jeunesse est une catégorie politique en tant que telle. L’âge renvoie à la critique, voire au désir d’en découdre. Le dernier avatar ou la dernière figuration de cette catégorie s’appelle Greta Thunberg, qui invective les élus de tous les pays : « How dare you ? » (« Comment osez-vous ? »). Sa rhétorique met en exergue l’irresponsabilité de la génération qui a précédé la sienne et légué comme seul héritage un monde en sursis. La dette repose sur les épaules de ceux qui ne l’ont pas contractée : le divorce entre les générations4555

L’Hémicycle vous recommande

istockphoto-1423172957-1024x1024

Législatives : la campagne est lancée

François Hollande en meeting à Isle (87) le 6 juin 2024

François Hollande s’inscrit dans le sprint final de la campagne

std_720x405_515-HS_11

Emmanuel Métais : « Des élites capables de sentir le monde et de s’y projeter »

515_Mockup_det-1 Je m’abonne