L'Hémicycle L'Hémicycle

Débat

Un Sénat de gauche constituerait un séisme politique mais il ne modifierait pas la donne institutionnelle »

Interview de M. Guy Carcassonne, par Ludovic Vigogne
Guy Carcassonne rappelle qu’à trois reprises déjà le Sénat s’est retrouvé dans une situation d’opposition face à un gouvernement de gauche. C’est en cela que, pour ce professeur de droit public, un Sénat à majorité de gauche opposé à un gouvernement de droite ne marquerait pas une première institutionnelle, mais seulement politique. Une alternance au Sénat serait-elle un séisme ? Politiquement oui, institutionnellement non. Politiquement oui, car la gauche n’a jamais été majoritaire au Sénat. Les républicains l’ont été, l’opposition l’a été, mais la gauche jamais. Ce serait une première et donc forcément important. Institutionnellement, non. La France a déjà vécu une telle situation entre 1981 et 1986, 1988 et 1993, 1997 et 2002, quand les gouvernements étaient de gauche et le Sénat à droite. Cette fois, ce serait juste l’inverse.

L’Hémicycle vous recommande

503_DOSSIER1

Changer le design des réseaux sociaux pour protéger la démocratie

502_PETITE8

La mise au vert de la culture

502_PETITE22

Dominique Rousseau : « Pour une démocratie continue »

lhemicycle_504 Je m’abonne