L'Hémicycle L'Hémicycle

Territoires

Emprunts toxiques : Asphyxiées, les communes entrent en résistance

Face à l’envolée des taux d’intérêt des prêts dits « structurés », plusieurs communes refusent désormais d’honorer leurs échéances, tandis qu’un nombre croissant d’entre elles ont assigné Dexia en justice. Plus de 8 900 communes seraient concernées. Véritable gangrène des collectivités locales, les emprunts dits « toxiques » reposent sur des crédits à taux variables, souvent adossés aux taux de change. Les taux d’intérêt de ces prêts, à 4,5 % lors de la signature, peuvent s’envoler jusqu’à 16 %. Selon le rapport, publié en décembre 2011, de la commission d’enquête parlementaire présidée par Claude Bartolone – alors président de la Seine-Saint-Denis, particulièrement touchée –, plus de

L’Hémicycle vous recommande

Métropolisation

Pierre Vermeren : «L’impasse de la métropolisation, c’est d’abord une crise de la représentation»

502_PETITE

Face à l’État jacobin, la fronde des Girondins

Élus_©P.Bonis

Les conseillers départementaux aiment leur mandat

LHemicycle_505 Je m’abonne